Les personnages

: 1 / 2

Annette Annette Barniel (アンネット・バルニエル)
Annette Barniel est l'héroïne de la série. C'est une jeune fille joviale, un peu garçon manqué, mais qui ne manque pas de caractère. Elle perd sa mère très tôt, vers l'âge de sept ans, et se voit dès lors obliger d'élever son frère toute seule.
Sa jeunesse à Rossinière se déroule cependant paisiblement jusqu'au jour où survient l'accident qui handicape la jambe droite de son frère. Elle en veut tout d'abord à celui qu'elle considère comme coupable, Julien, son meilleur ami, mais avec le temps, son amertume envers lui disparaît. C'est alors que surgissent les défauts de sa personnalité que sont la jalousie et la rancoeur.
Comme elle l'avoue elle-même à sa tante, c'est la jalousie qui l'a poussé à casser le cheval en bois que Julien avait préparé pour l'exposition. Cet acte l'amène à son tour à connaître le remords comme le connaît Julien depuis l'accident. Face au mutisme de ce dernier qui refuse de s'entretenir sur le sujet, elle comprend l'intérêt de pardonner les fautes des autres, afin que ceux-ci pardonnent les notres.
Annette est la responsable des tourments de Julien, car elle refuse de lui donner le pardon que réclame son coeur. Elle est en revanche d'un grand soutien pour Denis dans les épreuves quotidiennes que le jeune garçon doit endurer.
Julien Julien Morel (ルシエン・モレル)
Julien Morel est le personnage central de l'histoire. C'est lui qui fait le lien entre toutes les familles présentes, à savoir les familles Barniel, Morel et Moulin.
La psychologie de Julien est assez complexe et varie tout au long de l'histoire. Au tout début, alors qu'il n'est âgé que de sept ans, Julien est un garçon peu sérieux, qui n'aime pas travailler et qui préfère de loin s'amuser. A la fin, Julien devient un garçon volontaire, travailleur et modéré. La raison principale de ce changement est l'accident qu'il provoque sur Denis, le frère de sa meilleure amie. Sans être vraiment coupable, ni tout à fait innocent, Julien se retrouve du jour au lendemain perçu comme un criminel, comme celui qui a failli tuer un enfant de cinq ans.
Si Pierre Barniel et la tante Claude ne le tiennent pas pour responsable, considérant que l'évènement relève plus de l'accident que du crime, Annette, de son côté, ne peut lui pardonner. Julien tente de retrouver son amitié en construisant pour Denis un arche de Noë en bois, mais Annette le refuse. Son coeur lui semble définitivement fermé.
Même quand Annette lui reparle un peu, que le poids de sa faute ressurgit toujours. Aussi lorsque la possibilité de réparer son crime apparaît, Julien tente sa chance. Il part en pleine nuit à Montreux, par une tempête de neige. Cet acte courageux démontre à Annette son désir infini de voir à nouveau Denis remarcher. Dès lors, il n'est plus aux yeux de personne l'enfant coupable d'avoir cassé la jambe de Denis, mais le garçon au geste héroïque, qui a été capable de traverser le temps et l'espace pour aider un enfant de cinq ans.


Denis Denis Barniel (ダニエル・バルニエル)
Denis est le le fils de Francine et de Pierre Barniel et le frère d'Annette. C'est un enfant choyé par son père et sa soeur, principalement parce qu'il n'a plus sa mère, décédée quelques temps après sa naissance. Par cet excès d'attention, la nature de Denis est empreinte d'une certaine fragilité. Pour autant, le soutien permanent de sa famille, se révèle être un atout, qui lui permet d'affronter son infirmité avec courage.
C'est à l'âge de cinq ans, la veille de l'anniversaire de sa soeur, que survient l'accident qui l'handicape de la jambe droite. Son jeune âge lui offre cependant l'avantage de ne pas prendre avec effroi son handicap, mais de ne souffrir uniquement que de la contrainte occasionnée. Car il est important de noter qu'au début du XXème siècle, un fils de paysan est voué à s'occuper de la ferme familiale. De ce fait, l'handicap de Denis le condamne à ne pas pouvoir assumer son travail.
Heureusement, le courage dont fait preuve Julien en allant chercher le docteur Moulin à Montreux, lui donne la possibilité de guérir sa jambe. Après deux longs mois passés à l'hôpital de Lausanne en compagnie de sa soeur, Denis peut à nouveau marcher et courir comme tous les enfants de son âge.


Pierre Barniel Pierre Barniel (ピエール・バルニエル)
Pierre Barniel est le père d'Annette et de Denis. Il possède une ferme dans laquelle il éleve principalement des vaches, ainsi qu'une cabane dans les montagnes alpines. Après le décès de sa femme, Francine, il se retrouve tout seul pour éduquer ses enfants. Heureusement, la venue de sa soeur, Claude Martha, va l'aider à concilier son travail de fermier et de père.
Son tempérament calme et modéré n'empêche pas cet homme de gâter un peu trop ses enfants, en particulier son fils Denis envers lequel il fait preuve de beaucoup de complaisance. L'handicap de ce dernier et l'absence de sa véritable mère expliquent sans doute son attitude.
Enfin, on peut signaler le comportement remarquable qu'a eu Pierre Barniel au moment où il a appris l'accident (peut-être mortel ?!) de son fils. Rappelons que celui-ci s'empare silencieusement d'une corde et qu'il part immédiatemment sur les lieux du drame. La conduite sobre et mesurée dont il fait preuve à ce moment là témoigne bien de la personnalité de cet homme, qui affronte les épreuves de la vie avec calme et courage.


Francine Barniel Francine Barniel (フランシーヌ・バルニエル)
Francine Barniel est la mère d'Annette et de Denis. C'est un des personnages que l'on voit le moins dans l'histoire, puisqu'elle décède très tôt, en 1900 à l'âge de 35 ans. Tout comme son mari, elle travaillait à la ferme et élevait sa fille.
Annette gardera d'elle l'image d'une mère douce et attentionnée, pleine de tendresse et de prévenance. Denis, quant à lui, n'aura pas le bonheur de la connaître, puisque elle décède quelques temps après l'avoir mis au monde. Cependant, la présence permanente à ses côtés de sa soeur Annette, qui joue le rôle d'une véritable mère, comme elle le lui avait promis sur son lit de mort, lui permettra de vivre sans souffrir de cet absence.
Rappelons enfin que Pierre Barniel, son mari, n'oubliera pas sa femme, puisqu'il adressera chacune de ses espérances et de ses doutes à son épouse.


Tante Claude Tante Claude (クロード・マルタ)
Claude Martha (plus souvent appelée Tante Claude) est la tante d'Annette. Elle arrive à Rossinière juste après la mort de Francine Barniel, à la demande de son frère qui souhaite être aider dans ses tâches quotidiennes. Même si elle apparaît au début aux yeux d'Annette comme une rivale, notamment dans l'éducation de son petit frère, elle finit par gagner l'affection de cette dernière grâce à son tempérament calme et ses conseils toujours pleins de sagesse.
La nature de Claude Martha est d'ailleurs marquée par une forte chrétienté qui s'exprime particulièrement dans les moments difficles. Par exemple, lorsque Denis tombe dans le ravin, elle adresse toutes ses espérances au ciel; ou encore lorsqu'Annette part pour Lausanne, elle lui recommande de ne pas se laisser pervertir par le luxe qui règne dans les grandes villes. Elle est, par ce trait de personnalité, la figure la plus représentative de l'auteur de l'oeuvre originale, Patricia Mary Saint John.


Elisabeth Morel Elisabeth Morel (エリザベート・モレル)
Elisabeth Morel est la mère de Julien. On ne sait pas grand chose de sa vie, si ce n'est qu'elle est veuve et mère de deux enfants. Son mari est décédé alors qu'il avait contracté une dette de 50 francs, ce qui l'a poussé à travailler durement pour s'acquitter de la dette.
Envers Julien elle semble très sévère. Cependant, derrière cette apparente dureté se cache une femme pleine de tendresse, capable de faire preuve de beaucoup de compréhension. Ce trait de caractère s'exprime particulièrement bien après l'accident de Denis: au lieu de reprocher à son fils la faute qu'il a commise, elle choisit de ne pas le gronder et se montre ainsi capable de comprendre la douleur qui étreint le coeur de Julien.
En fait, malgré sa faible condition sociale, Elisabeth Morel souhaite avoir deux enfants honnêtes, travailleurs et serviables, et c'est pour cela qu'elle gronde Julien lorsqu'il fait preuve de paresse. La personnalité de sa fille témoigne de la réussite de son éducation.


Marie Morel Marie Morel (マリー・モレル)
Marie Morel est la soeur aînée de Julien. Elle travaille en tant que domestique dans un hôtel de Montreux, depuis de nombreuses années, et ne rentre à Rossinière que pendant ses jours de repos. D'une nature douce et serviable, Marie Morel aide souvent sa mère dans son travail quotidien, mais aussi la famille Barniel (notamment après le décès de la mère d'Annette). Comme elle le dit elle-même, elle préfèrerait rester à Rossinière avec ses proches plutôt que d'aller travailler à la ville, mais la grande pauvreté de sa famille l'oblige à s'éloigner d'eux.
Elle est envers Julien une soeur bien aimante mais juste, qui ne manque jamais de tendresse. Après l'accident de Denis cependant, elle comprend la nécessité d'aider plus que jamais son frère à lutter contre ses remords, et tente par ses conseils et sa bienveillance d'apaiser son coeur et de l'amener sur la voie de la réconciliation.
A la fin de l'histoire, on apprend les fiançailles de Marie avec un jeune homme rencontré à l'hôtel de Montreux. Elle vient le présenter à sa mère... ce qui ne manque pas d'attiser la curiosité de son frère et de ses camarades.


Page 1 - Page 2 - Arbres généalogiques

>Site réalisé par Théo21. Les images sont la propriété de leurs ayants droits respectifs. 2010 - 2014